Laurentides
450.275.8633
Faites inspecter avant de signer!

Les Deal-Breaker de l’immobilier

Les Deal-Breaker de l’immobilier

A qui profite l'inspection?

Récemment nous avons eu la « chance » de tomber sur un courtier immobilier qui nous a traités de « deal-breaker ». Nous voilà sur une inspection avec nos clients et un courtier immobilier représentant les vendeurs, qui eux sont absents. Laissez-moi vous raconter comment ça c’est passé.  

Premièrement, notons que le courtier en question, que nous nommerons pour la cause M. Savage, nous a avoué avoir appris plusieurs choses durant notre inspection.  Jusque là tout va bien!

Nous inspectons normalement la maison pour nos clients quand au sous-sol, nous découvrons des traces d’humidités dans le bas d’un mur. Nous expliquons donc à nos clients que la situation et l’âge de la maison nous font supposer que le drain français commence à fatiguer et qu’il faudra s’assurer qu’il n’est pas bloqué. Un test par caméra pourra le confirmer, l'infiltration étant récente. S’il est bloqué, il faudra déterrer le contour de la maison avec l’aide d’une mini-pelle et changer le drain. Nous leur conseillons de faire appel à un entrepreneur expert dans le domaine afin d’en avoir le cœur net.

Obtenir un juste prix

Tout à coup, M. Savage est moins à l’aise avec l’inspection. Il commence à tourner autour de nous ne nous laissant jamais seul avec nos clients et réplique a tout ce que l'on dit. Les clients n’étant pas très à l’aise avec cette problématique du drain nous demandent ce qu’ils ont comme recourt. Nos clients n’avaient pas prévus cette dépense à leur budget. C’est là que Serge, l’inspecteur, explique au couple  que le rapport qu’il leur remettra est un document qui leur appartient et qui peut leur servir d’outil de négociation avec les vendeurs avant la vente finale. Il ne s’agit donc pas de laisser tomber la vente mais bien d’obtenir le juste prix selon la condition de la maison convoitée.

C’est à ce moment-là qu’il nous traite de deal-breaker! Il aurait plutôt dû nous appeler les commission-breaker! Parce qu’apparemment, il était plus intéressé par sa propre commission que par la transaction juste et objective entre acheteur et vendeur.

L'agent n'est pas neutre.

Bref, la conclusion de cette expérience avec M. Savage est celle-ci. Premièrement, si M. Savage référait des inspecteurs compétents à ses propres clients,  il n’aurait probablement pas appris grand-chose de nouveau pendant notre inspection. Notons que M. Sauvage est un courtier d’expérience et qu’il a certainement dû assister à des centaines d’inspections dans sa vie professionnelle.

Deuxièmement, un agent d’immeuble ou courtier immobilier travaille généralement dans le but d’obtenir une vente au prix le plus élevé possible afin d’avoir la meilleur commission possible.  L’agent n’est donc pas neutre! Normalement, c’est l’inspecteur qui est l’élément neutre et qui met les pendules à l’heure avant de conclure la transaction.

Alors posez-vous la question avant de prendre l’inspecteur que vous réfère l’agent ou le courtier immobilier responsable de votre dossier. Si c’est l’agent qui le fait travailler, il n’est peut être pas si neutre que ça votre inspecteur! Rare sont ceux qui mordent la main qui les nourrit.

      Expérience et intégrité a votre service:  Serge Major 450-275-8633

Association Inspecteur Batiment Assurances
Inspecteur en batiment